image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
image image image image image image image image image image image image image image image image image image image image image image image image image image image

Avis d'opportunité du Préfet de Région Ile de France

Dans un courrier en date du 25 novembre 2014, Monsieur le préfet de Région a rendu publique son avis relatif au projet du PNR Brie et Deux Morins.

Cet avis positif permet au projet de poursuivre sa route mais sous conditions : le retrait de certaines communes du périmètre d'études initial. Notamment, les communes de la Vallée du Grand Morin, situées en aval de Boissy le Chatel jusqu'à Couilly Pont-aux-Dames en seraient exclues (donc notamment Coulommiers et Crécy la Chapelle) : Boissy-le-Châtel, Condé Sainte Libiaire, Couilly Pont-aux-Dames, Coulommiers, Coutevroult, Crécy-la-Chapelle, Guérard, La Celle-sur-Morin, Maisoncelles-en-Brie, Mouroux et Pommeuse.

Début décembre 2014, le COPIL du projet s'est réuni. En présence d'Alain Amedro, Vice Président à la Région Ile de France en charge des PNR Franciliens, de Monsieur le Sous-Préfet de Meaux, des conseillers régionaux du territoire, des conseillers généraux, d'élus locaux et de représentants d'associations, il a été pris acte des éléments préconisés par Monsieur le Préfet de Région.
Toutefois, il est convenu qu'un territoire plus restreint va être proposé, marquant notre accord de fait avec le retrait de la plupart des communes listées dans le courrier hormis celles de la vallée du Grand Morin listées ci-dessus.

La Région Ile de France, porteuse du projet et les élus locaux du Comité de pilotage sont d’accord pour constituer un syndicat qui intègre les communes de la vallée du Grand Morin. Il faut, pour aider la région Ile de France à argumenter de leur maintien, que les équipes municipales des villages et bourgs concernés délibèrent pour afficher leur forte volonté de rester dans le périmètre d’origine, et fournissent les argumentaires et les éléments permettant d’établir que nos territoires sont dignes d’un tel classement. 

Ce travail doit être mené dans les semaines qui viennent.  A titre d'exemple, la commune de Couilly Pont-aux-Dames et son conseil municipal a délibéré en ce sens : une délibération indiquant clairement son attachement au projet et sa demande à être maintenue dans le territoire pressenti.  Un argumentaire préliminaire a été donné, base d'un futur document plus complet précisant les arguments démontrant tout l'intérêt et le bienfondé de maintenir cette commune dans le territoire du futur PNR. 

Nous invitons les communes concernées par l'avis du Préfet à s'engager dans une démarche similaire. 

Jean-Louis Vaudescal

- Pour télécharger la lettre du Préfet de Région, cliquez ici.
- Pour télécharger la délibération du conseil municipal de Couilly Pont-aux-Dames, cliquez ici.